M O N T R E A L - Q U E B E C - C A N A D A

11.5.09

Pas de tout repos !


Photo : http://actualite.monteregieweb.com

Aller travailler en vélo au lieu d'utiliser la voiture. Éviter les bouchon de circulation. Profiter du soleil et des superbes températures estivales du Québec. C'est ce que j'ai fait la majorité du temps l'été dernier. J'ai effectué mes déplacements maison-travail-maison à vélo.

Petit trajet hebdomadaire de 50 kilomètres entre LaSalle et Ville St-Laurent. Varié : avec une section urbaine à LaSalle, une seconde le long du Canal Lachine, puis à travers les parcs industriels de Lachine et Ville St-Laurent.

Ayant déménagé tout récemment sur la Rive-Sud de Montréal, j'ai tenté l'expérience vélo-boulot mardi dernier, 5 mai. Départ de Sainte-Catherine, je m'élance en direction de l'Estacade du pont Champlain. Bon vent, assez favorable, ça roule très bien et tout est paisible. De l'autre côté, j'emprunte la piste cyclable des Berges traversant Verdun, puis LaSalle. Une fois à Lachine, je me retrouve sur le même trajet que je faisais l'été dernier. Total de presque 50km en 1h40. Pas si mal.

Le soir, je décide d'essayer la traversée via le pont Honoré-Mercier. Donc, même trajet jusqu'à LaSalle sur le bord de l'eau jusqu'au boulevard LaSalle. C'est à ce moment que toute la quiétude de rouler en vélo est disparue ! Une fois sur le trottoir du pont, en direction de Châteauguay, je vois un paysage très peu accueillant ! Un trottoir très étroit, en piteux état, recouvert d'au moins 2 pouces de sable, terre et gravier compactés et sans garde-corps entre la route et le trottoir. Avec des pneus de route 23mm, ça valse un peu quelques fois, mais le tout est très bien compacté au moins !!! Du côté droit, au bas de la clôture me séparant du fleuve, il y a de si gros jours que l'on pourrait y tomber, je regarde droit devant et pas en bas, mais rien de rassurant quand même ! Les autos passent si près qu'un gros camion pourrait nous accrocher avec un de ces miroirs s'il le voudrait ! La montée ce fait relativement bien. J'appréhendais quelque peu la décente puisque qu'avec tout le sable, ça pourrait être laborieux à haute vitesse. J'ai donc descendu sur les freins avec prudence. Une fois presque au bas, il y a tellement de débris sur le minuscule accotement que l'on doit rouler sur la route à l'intérieur de la ligne blanche avec des autos qui circulent à au moins 70km/h.

Une fois au bas, je prends la première sortie, enfin je m'éloigne de la circulation rapide. Petit détour dans la réserve autochtone pour me diriger ensuite vers Sainte-Catherine. La seule route pour cette section est la 132. Une chance que l'accotement est très large, car la circulation est très dense à l'heure de pointe. La première section n'est pas si pire puisqu'il n'y a pas trop d'entrées et de sorties, mais la dernière section avant Saint-Constant n'est pas de tout repos avec des véhicules qui arrivent de partout. Je prends ensuite une rue perpendiculaire à la 132 pour me diriger vers le bord de l'eau et la piste cyclable du boulevard Marie-Victorin. Enfin un petit 2km pour se relaxer le cerveau avant d'arrivée à la maison. Trajet total d'un peu plus de 25km en 50 minutes. À peu près la même distance que lorsque j'habitais à LaSalle. Cependant, la moitié du trajet est très stressante avec la traversée du pont Honoré-Mercier et la route 132 !

À quand une piste cyclable et un trottoir piétonnier décent ? La réponse je l'ai trouvé sur le site internet du pont H.-Mercier (http://pontmercierbridge.ca). Et je cite :

« Une nouvelle piste multifonctionnelle (piétonnière et cyclable) de 2,1 km remplacera le trottoir existant. Elle sera située du côté amont (ouest) du pont, s’étendant de l’extrémité nord (arrondissement LaSalle) jusqu’à l’extrémité sud du pont (Kahnawake). Une fois terminée, cette piste multifonctionnelle sera similaire à celle aménagée au pont Jacques-Cartier. »

C'est une très bonne nouvelle, mais cette piste multifonctionnelle ne sera pas accessible avant la fin de 2010. Donc, elle sera en fonction pour le printemps 2011 à ce qu'on dit. C'est donc dire que l'accès cyclable par le pont H.-Mercier sera dangereux pour les deux prochaines années. Il serait important qu'ils procèdent au moins à un nettoyage du trottoir et à une réfection rapide pour le rendre un peu plus sécuritaire, mais même après cela, il n'est demeure pas moins très peu accueillant à utiliser.

Il faudrait par la suite, qu'une piste cyclable, ou à tout le moins, un accès plus convivial soit créé entre le pont H.-Mercier et les municipalités de St-Constant et Sainte-Catherine pour éviter que les cyclistes aient à emprunter la route 132.

Avez-vous déjà utiliser ce pont en vélo ?
Habitant de la Rive-Sud ouest, est-ce que cette nouvelle piste multifonctionnelle vous incitera à traverser sur l'Île en vélo ?
Que pensez-vous de la situation actuelle ?

Faites-nous part de vos commentaires.

3 comments:

Ruritanian Muglug said...

Je traversais souvent le Pont Mercier à bicyclette il y a une vingtaine d'années, puis quelques fois il y a 5-6 ans, puis la semaine dernière -- ça n'a pas du tout changé, même trottoir délabré, même trous béants par endroits -- à une occasion une plaque de métal manquait au beau milieu du trottoir, de quoi pratiquer le plongeon de 100 m! -- s'il y a le moindrement de traffic vaut mieux traverser à pied...

Rémi said...

Merci de cet article, je me demandais justement si ce pont était praticable à vélo. Je crois que je vais éviter...

Hugues Lapointe said...

L'accès est praticable par le pont Mercier, mais il faut être prudent. La semaine dernière, ils ont nettoyé le trottoir. C'est déjà mieux. Je devrais l'utiliser la semaine prochaine, j'en donnerai un aperçu.